Jeu du Quoridor en pin du nord et en samba

par Benjamin Laluque (63300 Thiers)

jeu_quoridor_bois_0.jpg



 

Découvrez ou redécouvrez le Quoridor... Un vrai labyrinthe !
Monsieur Benjamin Laluque vous propose de réaliser ce magnifique jeu de stratégie réalisé en pin du nord et en samba ! Un jeu de réflexion tout simple mais tellement addictif ! 

 

Alors que je recherchais un jeu de société qui changeait un peu, je suis tombé sur un jeu Quoridor. Et du coup, je m'en suis fabriqué un !

jeu_quoridor_bois_1.jpg

 

 


En deux mots, le jeu de Quoridor est un jeu de plateau de 81 cases séparées par une entaille dans lesquelles on peut placer des murs. A chaque tour on peut soit avancer son pion pour traverser le plateau soit placer un mur pour ralentir l'adversaire. Simple et efficace !

Fabrication du plateau de jeu Quoridor

La fabrication du plateau a été l'occasion pour moi de tester pas mal de nouvelles choses :
C'est la première fois que je travaille avec du Pin du Nord et du Samba. Pourquoi ces bois là ? Parce qu'ils étaient en promo (-80% !) dans un magasin du coin du fait d'un changement d'enseigne. Et aussi parce qu'ils sont de couleurs très éloignée et donc avec un rendu sympa. Ce ne sont pas des bois « parfaits » pour ce genre d'utilisation, mais "faute de grives, on mange des merles".

Le collage du plateau est une première pour moi, en tout cas à cette échelle. C'est une technique qu'on voit beaucoup et que j'avais envie de tester. J'ai vu, j'ai testé et j'ai aimé !
La découpe des rainures du plateau a été faite avec ma nouvelle défonceuse qu'on m'a offerte… et J'ADORE cet outil !

jeu_quoridor_bois_2.jpg

 

 

Avec une couche de vernis transparent, le pin du nord et le Samba rendent vraiment bien avec une belle différence de couleur. Ça tombe bien, c'était l'objectif !

L'intérêt d'utiliser ces deux bois différents est de pouvoir différencier deux zones différentes sur le plateau. Pour faire vite, l'objectif du jeu Quoridor est d'amener son pion depuis sa zone jusqu'à la zone de l'adversaire et du coup les zones respectives des joueurs sont en samba et le reste du plateau en pin du nord.

L'assemblage et collage du plateau

jeu_quoridor_bois_3.jpg

 

 


Donc à partir de là, il s'agit de découper les éléments pour que le bois soit positionné aux bons endroits, puis de coller le tout sur une planche de contreplaqué de 10mm pour maintenir le tout en position et éviter les déformations par la suite.

Pour maintenir le tout en pression le temps du collage, j'ai utilisé des « coins » maintenus avec des serre-joints, le tout vissé à l'établi (cf image plus bas). Ce n'est pas la meilleure technique mais elle fonctionne.
C'est d'ailleurs cet épisode qui m'a poussé à fabriquer des serre-joints dormants.
Pour le coup j'ai vraiment regretté de ne pas l'avoir fait avant car ça m'aurait été très utile.

jeu_quoridor_bois_4.jpg


 

Une fois le plateau collé, j'ai découpé les bords avec la scie sur table et ajouté des champs tout autour du plateau. Ils sont faits à partir de baguettes de samba et de pin du nord et finissent bien les bords. En prime ils masquent le contreplaqué qui n'est pas très joli. J'ai utilisé la même technique que précédemment pour coller les champs deux par deux.

Puis j'ai poncé...  Encore.... Et encore... Et encore !

J'ai poncé le plateau au maximum afin d'avoir une surface propre avant de tailler les encoches. En effet une fois les encoches réalisées, j'avais peur d'arrondir les cases en ponçant. Et puis ça facilite le passage de la défonceuse.

Pour réaliser toutes les encoches, j'ai utilisé une fraise de 6 mm avec ma défonceuse toute neuve. J'ai simplement fixé une règle sur le plateau avec deux serre-joints afin de rester bien droit et limiter les écarts. La découpe se fait assez vite et sans trop de difficulté. Le tout est d'être aussi précis que possible dans le placement de la règle. Vous remarquerez que les découpes tombent pile sur les transitions entre le Samba et le pin du Nord … ou presque. J'ai quand même eu un décalage d'un petit millimètre d'un coté, mais rien de gênant.
 

jeu_quoridor_bois_5bis.jpg


La mauvaise blague de cette étape a été la casse intempestive de la fraise alors qu'il ne restait que 2 longueurs à faire. Et bien entendu je n'avais pas de fraise de rechange. J'ai donc été quitte pour un aller retour au magasin de bricolage du coin pour pouvoir finir.

Afin de finir le plateau, j'ai ensuite ajouté un chanfrein sur les bords. Pour information, les bords du plateau sont utilisés pour stocker les murs avant de les mettre en jeu. C'est aussi ce qui fait que le plateau est GRAND.

jeu_quoridor_bois_6.jpg

 

 

Pour la réalisation du chanfrein, afin d'être le plus régulier possible, j'ai ajouté autant de guides que possible sur ma scie sur table et sur le nouveau guide parallèle. Le plateau étant très grand et pas très épais, je voulais assurer mon coup. Et au final le résultat est très bon.

Et ensuite, on re-ponce. Encore. Et encore. On répare les quelques éclats au passage. Et on re-ponce encore.

Afin de finir le plateau, j'ai rajouté des coins et des pieds avec des bouts de Niangon qui traînaient. Les pieds surélèvent le plateau pour un rendu que j'aime beaucoup.

Les finitions

jeu_quoridor_bois_7.jpg

 

 

Quatre couches de vernis transparent protègent le plateau et lui donnent un beau fini.
Le vernis fait bien ressortir le veinage du pin, j'aime beaucoup, même si j'aurai aimé trouvé une finition qui accentue encore plus la différence de couleur avec le Samba.



Alors il n'est pas beau mon plateau de Quoridor ?

 

jeu_quoridor_bois_9.jpg


Donc maintenant qu'on a notre plateau de Quoridor, reste à faire tout le reste (les pions, les murs et la boite de rangement)… Un autre article que Benjamin Laluque nous fait découvrir sur son magnifique site !


 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé