Fabrication de Mobilier Plein Air

par Bernard Gillot (37700 Saint Pierre Des Corps)

 

Etape après étape, Monsieur Bernard Gillot nous fait redécouvrir l'assemblage à tenons ronds.
Découvrez ce mode de fabrication accessible à tous pour des créations d'allure rustique ou très contemporaine.
À partir de simples branches et sans matériel lourd vous créez chaises, bancs, portails et barrières, jeux d'extérieur, jardinières, etc.


Contrairement aux nombreux peuples qui prennent leur repas accroupis, les occidentaux ont pris l'habitude de manger assis à table. Dans une vie en plein air, des premiers éléments de confort à réaliser sont sans aucun doute un siège, puis une table.
La technique proposée ici, l'assemblage tenon/mortaise était connue des chinois (-5000 ans), de la plus haute antiquité (Egypte) et a été introduite dans la pratique des charpentiers en Europe au XIIIème siècle. Elle a longtemps été utilisée par les paysans pour leur réalisations utilitaires ou ludiques. Elle a pris le nom de froissartage issu du nom d'un auteur d'un ouvrage à destination du scoutisme. (Michel Froissart 1934)

L'outillage traditionnel : scie, hachette, plane, tarière, peut être aujourd'hui remplacé par deux outils canadiens qui simplifient la mise en oeuvre.


Outillage


Embout à tenons ronds 25,4 mm.


Mèche Colt MaxiCut

Ces deux outils peuvent être utilisés avec une perceuse électrique ou à l'extérieur avec un vilebrequin.


Matériaux


Dans le lit de la Loire, les castors abattent des perches, des gaules pour en ronger l'écorce. Abandonnés sur les grèves, ces matériaux conviennent bien pour des réalisations de plein air.
Dans d'autres régions où les taillis doivent être éclaircis, on prélèvera le bois pour favoriser la pousse des plus beaux sujets.
On peut aussi solliciter les élagueurs pour récupérer des " tranches " de troncs.




POUR COMMENCER


Tabourets et table basse sont les plus simple à réaliser.
Les pièces de bois sont percées en biais (fausse équerre ou papier plié pour obtenir un même angle).
Les tenons des pieds sont fendus pour y placer un coin avant de les mettre en place.


Façonnage des tenons, leur longueur est donnée par une butée.


REALISER UNE TABLE

Etapes de la réalisation



Choix d'une structure

Choix des dimensions
Les dimensions sont liées à la dimension des planches disponibles. En pin douglas celles-ci sont destinées au coffrage. " Brutes de sciage ", elles sont disponibles en longueurs de trois mètres (6.90 € l'unité). Coupées en deux parties cela donne 1,50 m pour la longueur de la table. Trois planches de 0,20 m de largeur nous donnent un plateau de 60 cm. Pour la hauteur, le standard s'impose soit 70 cm.

4 pieds
2 traverses support des planches
2 traverses pour le maintien des pieds.
2 pièces de triangulation
1 grande traverse de jonction

Collecte et débit des matériaux

Façonnage des tenons

Réalisation des mortaises

La qualité de coupe des mèches est primordiale.

Préparation des tenons

Montage
Les coins de blocage sont enfoncés quand tout est en place, puis arasés.

Vissage des planches

REALISER UN BANC

Les étapes de la réalisation sont identiques à celles de la table


La structure est identique à celle de la table, les pieds sont inclinés pour plus de stabilité.

La longueur du banc doit permettre le rangement sous la table. Sa largeur est donnée par celle de la planche. La hauteur est standard soit 43 cm. Un dessin à l'échelle 1 est réalisé pour le relevé des angles.

La planche est visée sur les traverses.
Utiliser une fraise pour bien encastrer la tête de vis.

Voici l'ouvrage terminé...


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé