Réalisation d'un placage de panneau

par Alain BUICHE (77760 La Chapelle La Reine)

 

Voici un petit pas à pas montrant comment je procède afin de plaquer mes panneaux.
Dans cet exemple je réalise un placage hêtre 9/10mm sur un panneau MDF 10mm, les dimensions du panneau fini sont de 500x300mm.

 


Préparation des feuilles de placage


Je commence par couper mes feuilles en conservant une sur-longueur de 30mm.

Ensuite je réalise un paquet en prenant soin de bien aligner les chants en tapotant sur l'établi, puis j'incère ce paquet entre deux chutes bien droite servant de référence. Le paquet doit dépasser d'un petit millimètre. Il faut faire attention à ce que les chutes de référence soient bien alignées l'une face à l'autre.


Place au dressage des chants. Pour cela je place le tout dans la presse de l'établi avec deux pinces aux extrémités pour éviter tous mouvements des plaquages. Il suffit alors de raboter pour affleurer les supports de référence. Une fois terminé, je recommence tout pour dresser les deuxièmes chants.

Assemblage du placage

Je commence par trier et organiser mes feuilles suivant les veines du bois. Ensuite je stabilise avec du ruban de masquage aux extrémités, et enfin avec un bande sur le long du joint. Comme cela, aucune remontée de colle donc pas de trace à la finition et pas de problème de démoulage.

Encollage du support

J'applique la colle sur le support, ici colle blanche à prise lente avec un rouleau pour obtenir une surface uniforme.

Je place la feuille de placage directement sur la colle en faisant un petit va et vient pour l'adhérence. Le marouflage se fait du centre vers l'extérieur en veillant à ne pas ouvrir les joints.

Ne disposant pas de presse, je dispose un panneau bien plan dessus et je dispose des poids sur toute la surface, pas seulement au centre !

Préparation à la finition


Après séchage, il suffit de retirer les rubans de masquage. Avant de recouper les sur-longueurs du placage je passe un petit coup de racloir pour éliminer les éventuels résidus de colles laissés par les rubans de masquages.

Voila il ne reste plus qu'à araser les 4 cotés, un petit ponçage et c'est bon.

Conclusion


Cette technique est très simple de mise en oeuvre et ne nécessite pas d'outillage perfectionné, un rabot et un racloir suffise. Il faut faire attention aux choix des supports de référence afin qu'ils soient bien droit et le reste est un jeu d'enfant.
J'utilise régulièrement ce procédé qui est très économique surtout lors d'utilisation de bois précieux.


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé