Restauration d'une commode Louis XIV

par Carol Grelet (76300 Sotteville Lès Rouen)




Monsieur Carol Grelet nous propose la restauration d'une commode Louis XIV.
Un modèle solide, massif... Bref, une belle rénovation !


Sur cette commode un pied cassé et non réparé pendant des années a déséquilibré le meuble et par conséquent déformé les tiroirs de façon importante à tel point que leur ouverture était fastidieuse. Il a donc fallu refabriquer les côtés des tiroirs afin de pouvoir les faire coulisser à nouveau de façon correcte.

Les queues d'arondes ont été taillées sur les côtés de tiroir neufs en biseau afin d'obtenir un léger coincement au montage.

De plus, le bout des côtés des tiroirs n'a pas été taillé à l'équerre mais avec un léger faux équerrage (3 mm sur 150 mm de long) (sur le haut d'un côté et sur le bas de l'autre). Cette méthode permet de redresser en force les façades déformées lorsque l'on remonte les arrières non déformés ainsi que les fonds (voir croquis ci-contre).

Traçage des queues d'aronde...

Taille des queues d'aronde...

Montage des queues d'aronde...

Montage du tiroir...

Les tiroirs coulissaient à l'origine à l'aide de rainures dans les côtés. J'ai décidé de refaire le système de coulissage en prenant appui sur le fond de la commode, après avoir raboté les languettes entrant dans les anciennes rainures. Les tiroirs ont été réglés et des coulisses ont été installées en remplacement du coulissage en rainure.

De plus, afin de pouvoir boucher les fentes des panneaux de côté du meuble, il a été nécessaire de coller des sangles de tapissier sur la face intérieure avec de la colle d'os de boeuf. Ceci permettra de faire ensuite tenir facilement la pâte à bois dans les fissures.

Rabotage des anciennes languettes...

Pose des nouvelles coulisses et des sangles de tapissier...

Fissures du côté prêets à être bouchées à la pâte à bois.


Les morceaux des fonds de tiroir ont été légèrement rabotés et montés avec des pointes
"tête homme".

Ci-dessus, restauration des fonds de tiroirs...


Dans plusieurs assemblages, les chevilles n'avaient pas été remontées lors d'une précédente réparation et remplacées par des clous. Ce défaut de restauration a provoqué un glissement des tenons dans les mortaises et a donc largement contribué à la déformation générale du meuble (qui était due à l'origine à la détérioration d'un des pieds).

Arrière de la commode rechevillée...

Tiroirs remontés...

Et après toutes ces étapes, toute la commode a été cirée à la cire "Blond Antic".


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé