Pour bien utiliser son affiloir carbure...

Le racloir est un des outils indispensables de l'ébéniste. On l'utilise sur les bois durs pour dégrossir la finition avant ponçage, pour rattraper des affleurages de panneaux ou d'assemblage, enfin pour surfacer parfaitement les bois "ramageux" impossibles à raboter et cela avec une précision diabolique. Malheureusement le racloir est l'outil le plus difficile à affûter et même le professionnel chevronné ne le réussit pas à tous les coups !
 

Un affûtage en trois phases

 
L'affûtage du racloir se déroule en trois phases, incontournables pour obtenir un outil qui tranche et qui fait de vrais copeaux.
 



1 - Dressage du chant du racloir à la lime
Il est impératif que le chant du racloir soit parfaitement d'équerre et sans défaut. Le porte-lime permet de travailler sans risque d'arrondir le fil du racloir. Un bloc de bois évite au racloir tout risque de flexion latéral.
     


2 - Polissage du chant à la pierre
Un bloc de bois guide le racloir et évite tout risque de détruire le fil. Le polissage à plat de chaque face enlève le morfil.

     
3 - L'affilage
Il est ici réalisé à l'aide d'un affiloir à main Arno, doté de deux inserts carbure aux fonctions suivantes :
 
- Côté triangulaire : il permet de concentrer une très forte pression pour affiler des outils très durs (tournage, sculpture...).

- Côté arrondi : il permet de rabattre le fil des racloirs (droits ou de forme) de manière régulière sans marquer ni déformer l'arête.

A noter : l'angle courant pour l'affûtage du racloir est de 5°. Les inserts de l'affiloir Arno sont orientés de façon à obtenir cet angle tout en gardant le corps de l'affiloir bien perpendiculaire au racloir. Une astuce de conception très appréciable dans la pratique !

     
Posez le racloir à plat sur le bord de votre établi en le faisant dépasser régulièrement (environ 10 mm) et plaquez le fortement d'une main.

Appuyer l'affiloir contre l'arête en tenant un angle de 90° par rapport au racloir.

Tirez l'affiloir vers vous, d'un bout à l'autre de l'arête, en veillant à conserver un angle et une pression constante.

En principe un seul passage suffit pour donner le fil, cependant en cas de besoin repassez l'affiloir une deuxième fois en conservant le même angle.
     


Astuce : pour exercer plus de force sur l'affiloir, il faut le tenir à deux mains ! Pour vous libérer, fixez le racloir sur l'établi à l'aide d'un serre-joint ou dans d'un étau. Dans les deux cas protégez votre racloir avec des cales martyres.

     

Précautions d'emploi

 
Les inserts carbure sont très durs mais également sensibles aux chocs. L'affilage ou l'ébarbage doit donc se faire uniquement par frottement, avec plus ou moins de pression en fonction du matériau travaillé :
- Veillez à ne pas heurter les inserts carbure contre la lame ou la pièce à façonner.
- Rangez impérativement l'outil dans son étui, à l'abri du contact d'autres outils métalliques susceptibles de l'endommager.
 

En cas d'accident

 
 
Un choc ou une chute accidentels peuvent provoquer sur l'insert des micro-dents qui gêneront le travail de l'outil, ceci est surtout valable pour l'insert à angle aigu qui est plus sensible que l'insert arrondi. Rassurez-vous, l'insert est loin d'être hors service : un rapide coup de pierre diamantée (pierre rouge grain 600) lui redonnera une nouvelle jeunesse...
     


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé