Les colles : bon à savoir...

Le soupçonniez vous ?

 
Si un jour on vous a parlé de "colle aminoplaste" ou de "mélamine urée formol", il est fort probable que ces termes n'aient pas éveillés en vous le moindre intérêt pour ce domaine pourtant incontournable qu'est le collage. En France, nous consommons pourtant plus de 100000 tonnes de colle par an uniquement dans l'industrie du bois. Certes de nouvelles techniques révolutionnaires de soudage du bois par friction voient le jour, mais nous attendrons sûrement encore quelque temps pour pouvoir profiter de cette technique innovante dans nos ateliers !
 

Dans l'industrie, chaque utilisation à sa colle

 
Des multitudes de colles sont utilisées dans l'industrie du bois et répondent chacune à des doux noms aussi barbares que scientifiques. Les collages, sur les chaînes de production doivent être réalisés en continu sans pratiquement que les pièces soient immobilisées ni par le pressage ni par le séchage. Heureusement, les contraintes de l'industrie ne sont pas les nôtres... Et rassurez vous, elles restent très éloignées de notre domaine qu'est la menuiserie et l'ébénisterie pratiqués en amateur passionnés !
 

Un peu d'histoire

 
Saviez vous que les colles sont vieilles comme le monde (ou presque) ?
- Dans la haute antiquité, 4000 ans avant J.C. nos amis les scribes collaient les papyrus avec de la colle forte à base de caséine.
- Jusqu'en 1900, on utilisait de nombreuses colles naturelles (animales ou végétale) comme les colles d'os, de poisson, d'amidon, de lapin... Ces colles ne sont pas démodées et s'utilisent encore de nos jours.
- Dés 1910, on s'intéresse aux propriétés du caoutchouc puis de la caséine utilisé entre autre dans l'aviation.
- Le développement des gammes de colles connait un essor incomparable dans les années trente avec l'accroissement des besoins industriels.
- Ce n'est qu'en 1950 qu'apparaît la sacro sainte colle blanche aujourd'hui indispensable dans nos ateliers de boiseux !
 

La colle blanche vinylique reste un incontournable

 
La colle blanche reste bien sur la colle de prédilection pour l'ébénisterie car sa mise en oeuvre est facile. Elle a un bon pouvoir collant et se conserve facilement. Il existe des colles blanches pour les usages intérieurs et d'autres pour les collages en milieux humides.
Elle ne conviendra pourtant pas à tous les usages. Par exemple, la colle blanche dite "extérieure" peut résister à des milieux humides mais pas à une exposition directe à l'eau. Elle ne sera donc pas suffisante pour des collages de structures fortement exposées et n'est pas une colle "multilatéraux". Elle demande de plus un temps de serrage important avant d'être opérationnelle.
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé