Le travail en avalant

Cette méthode de travail est réservée à ceux qui maîtrisent parfaitement le travail à la défonceuse et ne sera utilisée que dans des cas très spécifiques. Le travail en avalant peut être DANGEREUX pour la machine et pour l'utilisateur.
En quoi consiste le travail en avalant : c'est l'usinage en bordure dans le sens où l'effort de coupe entraîne la machine. (Relisez au besoin "le sens d'usinage"). L'avantage de travailler en avalant est que l'état de surface est de meilleure qualité qu'en travaillant en opposition car les fibres du bois sont couchées vers l'intérieur par le tranchant de la fraise. Les défonceuses à commande numérique travaillent d'ailleurs ainsi, mais l'avance de la tête de défonçage est asservie par un moteur et la machine ne peut pas se faire "embarquer" par la fraise !

Pour travailler en avalant en avance manuelle, respectez impérativement ceci : n'utilisez que des fraises de petit diamètre et limitez la profondeur de passe par le réglage de votre guide ou gabarit. De cette manière vous réduirez l'effort de coupe et arriverez à maintenir une vitesse d'avance correcte en retenant la machine. Exemple d'utilisation : vous avez réalisé une feuillure en travaillant en opposition avec une fraise à feuillure, mais votre bois est fibreux et l'arête de coupe est pleine d'éclats. Voici comment procéder : montez une fraise droite, réglez le guide parallèle pour avoir 2 mm de largeur de coupe. Défoncez en avalant : vous obtenez une mini feuillure. Si vous pensez que cela ne suffit pas, décalez à nouveau votre guide et refaites une passe.
Exécutez ensuite le défonçage final en opposition, soit à la fraise à pilote, soit à la fraise droite et au guide parallèle. L'arête de la feuillure étant déjà faite, elle sortira impeccable.
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé