Comment choisir son enrouleur électrique ?

Il existe deux catégories d'enrouleurs électriques :

 
 


- Le modèle standard dont les prises sont fixées sur la bobine. Vous le branchez puis le déroulez vers le lieu d'utilisation ou inversement. C'est le modèle le plus courant.
     


- Le modèle à prise volante dont la prise ou le bloc de prises est situé au bout du câble. Un câble de 1m30 environ vous permet de brancher l'enrouleur qui stationne près du raccordement électrique. Vous vous déplacez ensuite avec la prise volante vers le lieu d'utilisation. C'est le modèle le plus pratique pour les travaux en hauteur sur échelle, échafaudage, etc. et dans tous les endroits confinés : gaines technique, combles, etc.
     
La section du câble
Certains enrouleurs sont équipés de câbles de 0.75 mm² ou 1 mm². Au prix du cuivre, cela permet de proposer des prix plus intéressants et peut suffire pour alimenter des appareils à faible consommation (télé, réfrigérateur, etc.). Nous avons choisi de ne commercialiser que du 1.5 mm² ou 2.5 mm², nos enrouleurs étant destinés à brancher des machines à l'atelier ou de chantier.
     

Les sections recommandées sont :
- 1.5 mm² : pour machines électroportatives courantes : scies, perceuses, perforateurs, etc.
- 2.5 mm² : pour disqueuses 230 mm sans variateur - machines de jardin (broyeurs, scies à bûches) - machines stationnaires ou semi stationnaires (toupies, raboteuses de chantier...) - machines de charpente (scies, rabots) - couple aspirateur asservi + machine électroportative - chauffages.

Les puissances d'utilisations conseillées sont :
Câble de 1.5 mm² : 1000 W enroulé - 3500 W déroulé.
Câble de 2.5 mm² : 1500 W enroulé - 3500 W* déroulé
* Dans la réalité, un câble de 2.5 mm² peut accepter proportionnellement 5200 W mais les prises standards françaises ont un courant maximum autorisé de 16 ampères ce qui oblige le constructeur à indiquer une puissance maximum admissible de 3500 W (5200 W correspondant à un courant de 23 A).
 

POUR EN SAVOIR PLUS

 
 
 
 
La norme EN61242-A1 : cette norme très complète, répertorie toutes les conditions de tests des prolongateurs et enrouleurs. Nos prolongateurs sont bien sûr conformes et bien supérieurs aux minimums requis par la norme.

Le type de câble : Nous avons choisi des enrouleurs équipés de câble H07RN-F en néoprène et non en PVC. Résistants et pouvant travailler en intérieur comme en extérieur, y compris en milieu humide. Ce sont les seuls homologués en usage professionnel.

La perte de charge en ligne : un câble électrique offre une résistance au passage du courant qui entraîne une perte de puissance disponible à l'extrémité du prolongateur. C'est ce que l'on appelle la perte en ligne. Plus le courant qui parcoure le câble est élevé (c'est-à-dire plus la machine branchée est puissante), plus cette perte de charge est importante. Cette perte de puissance est proportionnelle à la section du fil. Cette section est indiquée en mm². Un fil de section 2.5 mm² acceptera donc un courant 1.5 fois supérieur à un fil de 1.5 mm². De la même façon, cette perte est aussi proportionnelle à la longueur de câble. En conclusion, plus la machine utilisée est puissante et plus la distance est grande, plus la section de câble doit être élevée, les deux conditions se cumulant.

Le courant d'appel : pendant les une ou deux secondes nécessaires à son démarrage, un moteur électrique peut consommer un courant allant jusqu'à entre 5 et 8 fois son courant nominal de fonctionnement. Il en résulte une chute de tension courte mais très importante qui peut avoir deux conséquences. La machine peut être lente à démarrer. Il faudra attendre quelques secondes, qu'elle soit bien lancée avant de l'utiliser, ce qui peut être exaspérant dans les travaux répétitifs ! Elle peut même aussi carrément refuser de démarrer. Cela n'est pas sensible sur les machines électroportatives comportant un variateur à démarrage progressif. C'est le cas de la plupart des perceuses ou perforateurs actuels et même de certains modèles de scies ou disqueuses. C'est en effet le variateur qui régule progressivement le courant et évite ce fameux courant d'appel. Nous avons par contre eu le cas d'une raboteuse et d'une toupie qui commençaient à se lancer puis s'arrêtaient au bout de 5 secondes. Ces machines, sans variateur, sont maintenant, équipées d'un frein électronique ; la tension était trop basse pendant la période de démarrage et le frein se remettait aussitôt en sécurité.

Pourquoi doit-on dérouler un prolongateur ? : Lors du passage du courant, en raison de la perte de charge en ligne, la puissance perdue est transformée en chaleur dissipée par le cuivre du câble. Si le câble n'est pas déroulé complètement, cette chaleur ne peut donc se dissiper et le caoutchouc isolant va s'échauffer anormalement, provoquant un vieillissement prématuré du câble qui pourrait même aller jusqu'à brûler si la puissance branchée sur l'enrouleur est bien supérieure aux recommandations. Ceci étant impossible sur nos enrouleurs équipés d'un disjoncteur intégré.

Le disjoncteur à double sécurité : Chaque enrouleur est équipé d'un disjoncteur thermique intégré. S'il est utilisé en surcharge, dès que la température limite est atteinte, le disjoncteur déclenche. Il faudra attendre que la température soit redevenue normale pour pouvoir le réenclencher. Cette seconde sécurité oblige l'opérateur à réarmer manuellement le disjoncteur, évitant ainsi tout redémarrage intempestif des outils branchés sur l'enrouleur.
A noter que, pour la même puissance, une charge résistive (chauffage ou lampe) fera plus chauffer le câble qu'une charge inductive (moteur). Nous ne nous étendrons pas ici sur les explications techniques mais plus simplement, l'utilisation de 3000 W d'éclairage engendrera un échauffement plus grand du câble que l'utilisation d'une machine de 3000 W. C'est donc le plus souvent avec les chauffages et les lampes halogènes que le disjoncteur va sauter.

Raccordement à la terre : les enrouleurs sont tous équipés d'une prise de terre indispensable aux machines semi stationnaires qui en sont équipées. La plupart des électroportatives sont désormais à double isolation et ne disposent pas de raccordement à la terre.
 

Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé