QUELLE FINITION PROTÈGE VOTRE MEUBLE?

L'idéal en restauration est d'utiliser une finition de même type que celle utilisée à l'origine. Mais comment savoir ce que votre prédécesseur a mis sur le bois que vous entreprenez de restaurer ou de réparer ?
2 éléments peuvent permettre de s'y retrouver : l'aspect visuel et la réaction au diluant.

- ASPECT VISUEL :
Les vernis à l'alcool et les cires que nous classerons dans les finitions dites traditionnelles forment un feuil (nom donné au film de produit sec) pratiquement inexistant en épaisseur. La finition est dans le bois. Ainsi, quand il y a une rayure, elle reste discrète.
À l'inverse, avec des vernis synthétiques, que l'on trouve dans les finitions contemporaines, le "feuil" est plus épais, ainsi les rayures forment une ligne blanche qui sera beaucoup plus visible (donnée aussi par les résines composant le vernis).

- DILUTION :
L'action du diluant est aussi un bon révélateur. Il faut essayer le produit solvant de votre vernis sur un coin caché (si possible !) de votre meuble.
L'alcool à 95° agit sur la cire et le vernis au tampon .
Le diluant cellulosique ramollira un vernis à base cellulosique.
Le vernis polyester est quasiment inattaquable chimiquement. Seule une action mécanique en viendra à bout.
Enfin pour le polyuréthanne : le vernis se soulève en un clin d'oeil en petits copeaux lors de l'application du "décapant liquide pro".
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé