Les vernis polyuréthanes

Vernis mono-composant marin ou satiné, vernis en phase aqueuse... Leur point commun ? Ce sont tous des vernis polyuréthanes, mais lequel répondra le mieux à votre besoin ?
C'est ce que nous vous proposons de vérifier maintenant !
 

Vernis polyuréthane mono-composant marin

 
 


Composé d'alkyde-uréthanes, il sera une solution intéressante pour toutes vos surfaces exposées à l'eau douce comme à l'eau de mer et au soleil. Il est particulièrement résistant à l'eau et aux rayons ultra-violets.


     
Aspect et brillance
Un vernis haut de gamme au brillant prononcé. Protection maximum, mais attention on peut lui reprocher un aspect trop "plastique".

Domaine d'application
Du meuble de salle de bain au roof de ketch en teck, en passant par certaines boiseries extérieures qu'il est nécessaire de mettre en valeur.
Adapté bien sûr à toute autre utilisation en intérieur nécessitant un aspect très brillant.

Temps de séchage
Hors poussière en 3 à 4 heures. Un peu plus long que celui d'autres vernis du marché, ce temps est nécessaire pour que le "feuil" se tende bien et donne un résultat hors-pair en résistance et en tendu.
 
Conseils d'application
Application : pinceau ou pistolet
Nombre de couches : trois, la première étant diluée.
Temps de séchage entre deux couches : 24 à 48 h selon les conditions ambiantes.
Dilution et nettoyage des outils : diluant polyuréthane.
Surface couverte : 10 à 12 m2/l.


     

Vernis polyuréthane mono-composant satiné

 
 


Ce vernis polyuréthane (à base de résines de haute qualité) sort du lot ! Il est polyvalent, facile d'utilisation, résistant aux diverses agressions physiques et chimiques les plus courantes.
     

Aspect et brillance
Brillant, ce vernis met en valeur le veinage et ses contrastes. Il donne une surface antidérapante résistante à l'abrasion et aux chocs.

Domaine d'application
Recommandé pour les bois mis à rude épreuve : il a été utilisé avec succès par des artisans, notamment pour vernir des passe-plats dans des restaurants (test usure/chaleur hors pair !...). Mobilier de la vie courante : tables, chaises, lits etc... Meubles de salles de bains, menuiseries fixes (portes, placards, lambris, frisettes, plinthes et boiseries diverses). Toutes vos réalisations de jouets, sculptures, objets tournés et autres !
Il peut aussi servir comme couche de fond pour une finition cirée.

Temps de séchage
Vernis de haute qualité dont la durée du temps de séchage, 8 à 12 h entre deux couches, est voulue pour lui permettre de se "tendre" dans des conditions optimums.

 
Conseils d'application
Application : pinceau ou pistolet
Nombre de couches : trois, la première étant diluée.
Temps de séchage entre deux couches : 8 à 12 h.
Dilution et nettoyage des outils : : diluant polyuréthane.
Surface couverte : 10 à 12 m2/l.


     

Vernis polyuréthane en phase aqueuse

 
 


Les vernis en phase aqueuse sont des produits "Génération Verte", qui dégagent une odeur très faible et sont peu polluants. Facile à travailler, leur "tendu" est excellent même en application au pinceau.
     

Aspect et brillance
Son aspect est doux et plus naturel que celui des vernis en phase solvantée qui ont tendance à accentuer les contrastes de veinage du bois.

Domaine d'application
Les performances sont globalement les mêmes que pour des vernis traditionnels (notamment au niveau de l'usure) grâce à une sélection exigeante des matières premières.
Ils peuvent aussi servir de fond dur pour être ensuite recouvert par une finition à l'alcool, cellulosique ou cirée.

Temps de séchage
Sèche vite, hors poussière en 15 à 30 mn selon les conditions ambiantes.
 
Conseils d'application
Application : pinceau ou pistolet
Nombre de couches : deux ou trois, la première étant diluée.
Temps de séchage entre deux couches : 2 à 3 h.
Dilution et nettoyage des outils : à l'eau.
Surface couverte : 10 à 12 m2/l.


     

Facile à réaliser : une finition cirée naturelle et résistante

 
 



Voici une procédure de vernissage, facile à appliquer avec des moyens réduits mais qui donne pourtant des résultats très satisfaisants. On appliquera d'abord, au pinceau, un vernis polyuréthane "en phase aqueuse" ou "mono-composant satiné" comme couche de protection. Une fine couche de cire apportera ensuite une touche chaleureuse à la finition.



     

1 - Faites un premier ponçage soigneux avec un "gros" grain de papier (sur du bois "sortie de raboteuse", commencer avec du grain 120).

2 - Humidifier la surface du bois à l'eau chaude avec une éponge essorée. Le but du jeu n'est pas de détremper la fibre mais juste de "relever les pores du bois".

3 - Après séchage, poncer à nouveau avec le même grain de papier. Les fibres relevées seront coupées proprement. C'est un peu le principe du rasoir à deux lames !

4 - Continuer le ponçage avec des grains plus fins. L'idéal est de progresser de 20 en 20 (G120, G140, G160...) mais inutile de poncer trop fin : au-delà du grain 180 on commence à polir le bois ce qui gène la pénétration des teintes et des vernis !

5 - Faire la mise en teinte : appliquer la teinte au pinceau et essuyer l'excédent au coton à mécher.
Attention aux reprises (teinter les surfaces en une fois en s'arrêtant le moins possible) et gares aux coulures sur les arêtes !

6 - Après séchage complet, égrener la teinte à la laine d'acier extra-fine, en prenant soin de ne pas blanchir les arêtes.

7 - Souffler vos pièces et appliquer une couche de vernis PU au pinceau. Veiller à toujours finir de "tirer" le vernis dans le sens des fibres du bois.

8 - Après séchage, égrener au papier grain 220 ou 240. Attention encore à ne pas blanchir les arètes !
 


9 - Appliquer une couche de cire naturelle, puis après séchage, polir avec un chiffon non pelucheux.

La finition ainsi obtenue conserve un aspect naturel tout en apportant une résistance à l'eau bien supérieure à celle d'une simple finition cirée !
     


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé