Comment restaurer un parquet ancien ?

La restauration d'un vieux parquet peut être intéressante à condition que son état reste acceptable même si il a déjà "bien vécu", présente quelques irrégularités et est voir même un peu "piqué". Les résultats obtenus avec des matériaux anciens sont souvent intéressants et dégagent une ambiance et une chaleur particulière que les matériaux nouveaux ne donneront pas.
 
 
Le parquet ancien est souvent abîmé et parsemé d'éclats, de trous, de têtes de clous qu'il faudra reboucher. Se pose immanquablement la question du produit à utiliser. Il doit respecter la matière bois et être surtout de la même teinte. Le bois en vieillissant, a acquis une couleur qui lui est propre et donc difficilement imitable. Il devient alors quasiment impossible de trouver la pâte a bois de la bonne couleur. Nous avons trouvé une solution très simple consistant à récupérer la sciure de ponçage généré au cours de la restauration et la mélanger à la résine CELLOCOL.
Le résultat est garanti et la couleur obtenue est respectée dans la mesure ou c'est avec sa propre sciure que le parquet est restauré.
 

La préparation du support

 
 



A l'aide d'une ponceuse à bande, poncer la surface sans forcement chercher à rendre le parquet parfaitement plat. Pour être plus efficace, commencer par des gros grains (G40) puis 60 et réduire en 80 pour une troisième passe. On branchera la machine sur l'aspirateur car la poussière dégagée n'est pas de la couleur du bois puisque sale et teintée par les UV.
     




Rapidement on retrouvera la véritable couleur du bois
     

Préparation et application du mastic

 
 

Une fois le bois suffisamment propre en surface, on débranche l'aspirateur pour installer le sac de réception de poussière sur la ponceuse. Continuer le ponçage avec le grain de finition. On récupérera la poussière de ponçage dans le sac de la machine.
     



Avec cette poussière on va préparer le mastic en la mélangeant à la résine selon les proportions suivantes : 3/4 de volume de résine CELLOCOL pour 1/4 de volume de poussière.
     


En malaxant, on obtient une pâte d'apparence plus foncée que la couleur du bois du parquet. On appliquera cette pâte à la spatule là ou c'est nécessaire.
     



Il ne faut pas hésiter à appliquer le produit en couches fines et en plusieurs passes si les trous sont trop profonds.
     

La finition

 
 



En séchant, le mastic reprendra la teinte du bois et il pourra être poncé comme le reste du parquet.
Il accepte tous les produits de finition. Il est toutefois recommandé de faire un essais préalable de finition sur un échantillon afin de s'assurer que le mastic réagit comme le bois et respecte les teintes.
     

Bon à savoir

 
La résine CELLOCOL peut être aussi utilisée pour reboucher des trous dans les charpentes, escaliers et bois de structure. Un petit "truc" consiste à utiliser de la sciure de ponçage plus grossière pour effectuer des réparations importantes. En contrepartie, le résultat obtenu sera moins fin.
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé