La raboteuse dégauchisseuse Feider F1120RD-2

Une machine indispensable dans l'atelier

 
 
Ce petit combiné raboteuse dégauchisseuse d'entrée de gamme répond parfaitement aux besoins des amateurs du bois qui n'avaient pas, jusqu'alors, la possibilité d'investir dans ce type de machine souvent imposante et onéreuse. La raboteuse dégauchisseuse est pourtant une machine d'atelier incontournable. Sans elle, il est quasiment impossible de calibrer son bois à des côtes précises, il n'y aura donc guère d'autres alternatives que de l'acheter déjà raboté : mais où trouver du bois de qualité et à quels prix et dans quelles sections ?
 
     

Pourquoi choisir un modèle d'établi ?

 
Nous n'avons pas tous besoin d'une machine capable de faire de la grande série ou d'usiner des grosses pièces de bois. Par exemple, dans le cas de l'agencement, on utilise essentiellement des panneaux. Le bois massif sert plus en habillage pour peaufiner l'aspect esthétique : une petite machine d'établi est alors bien suffisante pour mettre ses bois à section.
Cependant, nous assistons à l'apparition sur le marché, de nombreuses machines à petits prix. Mais que valent vraiment ces machines qui se ressemblent ? Sont elles toutes de performances équivalentes et que peut t'on réellement en attendre ?
 

Nos critères de choix pour le modèle Feider

 
 
- Absence de jeux sur la table d'entrée et sur la table de raboteuse.
- Arbre monté sur roulement pour plus de précision.
- Qualité général de la fabrication. La qualité des tables est un élément essentiel : le métal est suffisamment dur pour ne pas être endommagé et la rectification assure une planéité parfaite.
- Bon alignement des tables et système de réglage pour le reprendre si nécessaire.
- Puissance motrice suffisante pour l'usinage et l'entraînement.
     

Analyse de détail

 
 
La raboteuse Feider est une machine intéressante pour des petits besoins ou en première acquisition. Agréable d'aspect, elle est bien conçue et la qualité de ses composants est tout à fait honorable.
 
 

- Elle permet de raboter et dégauchir des sections de 200 x 120 mm (largeur x hauteur) en prises de passe de 2 mm d'épaisseur maximum.
- Les tables sont de dimensions correctes (210 x 740 mm). La table d'entrée ne présente quasiment aucun jeu et son amplitude de réglage est de 2 mm.
- Le capot d'aspiration est largement dimensionné et facile à monter. Il est nécessaire de préciser que l'utilisation d'un aspirateur est quasiment indispensable avec toute raboteuse : il assure une bonne évacuation des copeaux, autant pour votre sécurité que pour la préservation de la machine.
- La table de rabotage est monté sur quatre vis sans fin et permet le rabotage jusqu'à 120 mm de haut. Une chaîne commandée grâce à une manivelle escamotable située au dessus de la machine entraîne simultanément les quatre vis.
 




- Le guide inclinable offre une surface d'appui confortable (500 x 90 mm). Sur la première version, la rigidité n'était pas extraordinaire. Depuis, sur nos conseils, le système d'inclinaison a été largement amélioré. On pourra facilement augmenter la surface d'appui en le doublant avec un simple panneau de 19 mm fixé par trois vis (perçage à prévoir).
     






- Le système d'entraînement est composé d'un rouleau cranté en entrée, pour une bonne prise sur le bois et d'un rouleau caoutchouc en sortie, afin de ne laisser aucune trace. Ces rouleaux sont entraînés par chaîne et courroies.







 
     

Nos tests en atelier

 
Nos tests ont été réalisés avec différentes essences de bois : pin, noyer et hêtre. Dans les trois cas, la qualité d'usinage est tout à fait satisfaisante. L'état de surface obtenu est comparable à celui observé sur certaines machines bien plus grosses !
 
 



Le rabotage
La puissance motrice est satisfaisante. Il faut toutefois savoir rester raisonnable sur la hauteur de la prise de passe : elle doit bien être réglée en rapport avec la largeur des pièces à usiner, surtout pour les essences dures. Par exemple, dans du chêne, on pourra effectuer proprement la prise de passe maximum de 2 mm, mais pas dans des pièces de plus de 150 mm de largeur !

 
     



Le dégauchissage
Le dressage de chant sur la table de dégauchisseuse ne pose pas de problème avec notre montage (fixation d'un panneau sur le guide). La rigidité du guide reste cependant le point faible de cette machine et il faudra éviter d'exercer des pressions trop fortes.



 
     
L'intérêt des servantes d'atelier
Un dernier point délicat reste le talonnage en entrée et en sortie de pièce. Ce phénomène est dû au jeu des tables et sera rencontré d'une façon plus ou moins marquée sur toutes les machines d'entrée de gamme. Bien que minime sur la raboteuse Feider, il existe et il faudra donc le prendre en compte !
Une parade toute simple consiste à utiliser des servantes en entrée et en sortie de machine, particulièrement lors de l'usinage de grosses pièces : le poids du bois est alors supporté par les servantes, ce qui limite le porte à faux. Mieux guidées, le bois sollicitera moins la machine et les usinages seront plus propres.

 
 




Dans cette optique, nous vous proposons des servantes d'établi tout à fait adaptées...


 
     






...ou même un établi universel pour machines.






 
     

Notre verdict

 
La raboteuse dégauchisseuse Feider F1120RD-2 est un très bon investissement dans la mesure ou on en attendra des performances en rapport avec ses capacités : on évitera donc les travaux en série important et on réglera des prises de passes raisonnables.
Le rapport qualité prix est excellent sur ce modèle : pour un prix inférieur à celui d'un rabot électroportatif professionnel, on accédera à de nombreuses nouvelles possibilités de réalisation grâce au corroyage du bois. De plus, son faible encombrement et son poids réduit permettent de la ranger très facilement une fois le travail effectué !
 
 

Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé