S'y retrouver parmi les ponceuses stationnaires

 
Lors d'une réalisation en bois, la finition, qu'elle soit vernie, cirée, peinte ou autre, sera une étape cruciale de sa réussite et de sa parfaite mise en valeur. Mais pour parfaitement réussir cette finition, il est au préalable impératif de parfaitement réussir... le ponçage.

Le ponçage vous répugne ?
Le ponçage n'est pas forcément la plus intéressante des étapes à effectuer (gestes répétitifs et monotones, etc.), avouons même carrément qu'elle peut s'avérer véritablement pénible, particulièrement lors de la réalisation d'ouvrages importants, comportant de nombreuses pièces, et dont parfois certaines nécessitent impérativement le ponçage de leur quatre faces (montants de certains meubles, etc.).
 

Les différentes solutions

 
 
LE PONCAGE MANUEL
Même en cas de ponçage des bois à la machine, il est généralement souhaitable de terminer par un bref ponçage manuel, à l'aide d'un grain fin, pour parfaire les surfaces. Mais entièrement effectué de cette manière, c'est à dire manuellement, cela nécessitera une bonne dose d'huile de coude, de patience, et souvent de courage...

 
     

LE PONCAGE A LA MACHINE PORTATIVE
Les ponceuses électroportatives, qu'elles soient vibrantes, orbitales, à bande, etc., peuvent rendre de grands services mais portent l'inconvénient d'être difficile d'utilisation sur les pièces petites et étroites dont on a vite fait d'arrondir irrémédiablement les bords, et cela sans s'en rendre compte.


 
     
LE PONCAGE A LA MACHINE STATIONNAIRE
Une ponceuse stationnaire peut être une formidable alternative à ces deux solutions. Ce type de machine était, il n'y a encore pas si longtemps, réservé exclusivement à l'industrie. Des modèles amateurs en ont été depuis dérivés : miniaturisation de machines industrielles, inspiration quand au principe de fonctionnement, etc.
Il existe désormais une grande variété de ces ponceuses stationnaires accessibles au grand public. Pour notre part, quatre d'entre elles ont retenus notre attention. D'autres machines du marché restent intéressantes mais s'avèrent souvent d'un usage limité ou, du moins, très spécifique à quelques fonctions seulement.

 
     

Les ponceuses stationnaires

 
Nos quatre ponceuses stationnaires restent idéales pour de petits ateliers à vocation polyvalente et trouveront facilement leur utilité au quotidien. Chacune possède néanmoins ses spécificités et certaines vont même au-delà de la simple opération de ponçage.


LA PONCEUSE A DISQUE

Aussi appelée "ponceuse lapidaire", plus que pour du simple ponçage, cette machine est avant tout destinée aux retouches et mises en forme, ajustages en vue d'assemblages, usinages et rectification, profilages de pièces de manière très précise ou alors au contraire de dégrossissage.
 


Ponçage de pièces diverses et de chants droits ou chantournés.
Réalisation d'assemblages de haute précision : ajustement parfait de coupes complexes nécessitant un cumul d'angles obtenu par inclinaison de la table et du guide.
     

LA PONCEUSE COMBINEE

Elle allie astucieusement un disque et une bande orientable sur plusieurs positons. Plus polyvalente qu'une simple ponceuse à disque (dont le diamètre est ici en revanche plus réduit), pour toutes les opérations de ponçage, de mise en forme et de finition sur bois tendre, dur ou autre matériau, pour le façonnage et modelage, chantournage, chanfreinage, calibrage, surfaçage, etc.
 




Le disque est l'équivalent d'une ponceuse "lapidaire", pour le ponçage et le façonnage de pièces diverses, de chants droits ou chantournés. La table d'appui s'utilise à l'horizontal ou inclinée.





 
     



La bande, au rendement impressionnant, offre une grande surface plane pour le ponçage, le dressage, etc. Sa position est réglable et son extrémité arrondie s'utilise pour façonner et poncer les formes chantournées.
     

LA TABLE DE PONCAGE

Elle fonctionne sur le même principe qu'une dégauchisseuse : la pièce à travailler est simplement à poser sur la table puis, avec une légère pression, à déplacer au dessus du rouleau ponceur de façon régulière. Son avantage principal, outre son remarquable confort, simplicité et efficacité d'utilisation, est d'être toujours immédiatement prête à l'emploi, sans nécessiter de laborieux réglage.
 



La ponceuse offre une largeur de ponçage confortable de 230 mm et permet, en quelques gestes simples et brefs, de poncer rapidement, par exemple, les quatre faces d'une même pièce.



 
     



Le résultat : une très haute qualité des surfaces obtenues, étonnamment soignées sur tous les bois, même ceux fragiles. Les surfaces sont parfaitement finies, planes, et ne comportent aucune ondulation d'usinage.
     

LA PONCEUSE CALIBREUSE

Elle fonctionne un peu sur le principe d'une raboteuse si ce n'est que le porte-outil est remplacé par un cylindre de ponçage. Elle permet de poncer rapidement et en une seule opération toute la surface de la pièce, tout en lui garantissant un surfaçage et un calibrage parfaits.
 




Elle est la ponceuse idéale pour travailler de petites séries. Elle accède aussi aux très faibles épaisseurs (moins de 1 mm), inaccessible avec une raboteuse




 
     



Le cylindre n'étant maintenu que par une de ses extrémités, il est possible, par retournement, de poncer des pièces relativement larges
     
 

Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé