Gabarit à queue d'aronde Veritas

Les assemblages à queues d'aronde sont réputés très difficile à exécuter pour le novice.
Le guide Veritas facilite la création des queues d'aronde recouvertes et demi-recouvertes en toute liberté, sans contrainte mécanique. Et même si l'usinage est moins rapide qu'avec les guides pour défonceuses, quel plaisir au moment d'assembler ses pièces faites mains !
La fabrication de quelques petites boîtes décoratives à été pour nous l'occasion d'un essai de ce gabarit.
 
Le bois
La queue d'aronde est un assemblage qui mérite d'être mis en valeur et en mariant les essences de bois on obtient de très beaux contrastes.
Nous avons donc débité nos pièces dans du joli bois de Frêne et de Noyer.
     

En pratique

 
 
Le corroyage
La précision du corroyage (dégauchissage et rabotage) est la base de la réussite de cet assemblage traditionnel. Il faut donc bien veiller à la précision d'équerrage des pièces à assembler.
 

Traçage des épaisseurs au trusquin sur les 2 faces et les chants.
Astuce : pour être sur d'être juste en profondeur, utilisez l'épaisseur d'une des pièces comme référence.
     



Traçage en bois de bout des parties tombantes : une simple marque suffit au positionnement du gabarit.
Astuce : tracez les deux pièces en même temps pour un maximum de précision. Repérez bien les parties tombantes avec une croix pour éviter les erreurs de découpe.
     

Découpe des arasements des queues mâles.
Le guide est solidement fixé sur le bois. Son aimantation puissante guide complètement la lame lors de la coupe des arasements et le rendement de la denture japonaise fait le reste. L'épaisseur du patin anti friction correspondant juste à la voie de la scie, la coupe tombe pile à l'extérieur du trait de coupe. La précision est parfaite, même sans aucune expérience du travail manuel !
     


Dégagement de la queue mâle au ciseau.
Astuce : fixez solidement votre pièce avant de commencer à travailler au ciseau. Un tasseau raboté, fixé pile sur le trait de coupe, vous aidera à descendre bien verticalement et à coup sur.
     

Réalisation des queues femelles.
Pour cette opération, il est nécessaire d'inverser le sens du gabarit en permutant la position du système de serrage. L'aimant maintient toujours la scie sur le guide Veritas pour une précision d'arasement parfaite.
     



Découpe et entaillage des queues femelles.
Le principe est le même que pour les queues mâles : on débute par le sciage des arasements puis on pratique l'entaillage au ciseau.
     


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé