Les scies japonaises Kataba

L'arrivée de l'outillage à main japonais dans nos contrées a provoqué, il y a quelques années, une petite révolution dans le domaine du travail du bois. Et pour cause, les caractéristiques de cet outillage offrent des avantages permettant d'aborder des travaux d'une précision et d'une qualité inouïes.
 
 

Au Japon le sciage du bois est abordé d'une manière "inversée" par rapport à nos méthodes occidentales : il ne s'effectue pas en poussant mais en tirant l'outil vers soi (la denture est donc orientée vers l'utilisateur).
 

Les avantages...

 
 
Scier droit...
Contrairement à une scie égoïne par exemple qui s'utilise en poussant, avec les scies japonaises il n'y a plus aucun risque de torsion des lames puisque celles-ci sont désormais toujours en tension durant l'effort de coupe. Résultat : des sciages parfaitement rectilignes.
     



Scier fin et précis...
Cette nouvelle approche du sciage en tirant l'outil vers soi alliée à l'utilisation d'aciers d'une dureté supérieure à ceux couramment utilisés en Europe autorisent la conception de lames extrêmement fines. Résultat : l'accès facile aux travaux les plus fins et les plus précis.
     

Scier sans effort...
Le trait de coupe offert, on l'a vu, est extrêmement fin C'est un réel gage d'économie des forces du scieur et du rendement époustouflant que ces outils offrent. La conception du manche offre une tenue confortable et ergonomique : maintenu à une seule ou deux mains, l'outil fait alors véritablement corps avec le scieur.

     


Scier propre...
L'avoyage (l'écartement des dents de part et d'autre du corps de la lame) est ici effectué dans l'épaisseur du corps de la lame. L'affûtage, lui, est de deux types :
 



Pour les coupes en travers fil :
Chaque dent est affûtée selon trois pentes : un biseau sur chaque face et un autre en extrémité. Résultat : les fibres du bois sont parfaitement tranchées, la qualité des surfaces de coupe est irréprochable, sans bavures.
     



Pour les coupes dans le sens du fil :
La forme de l'affûtage est proche de celle de nos scies. Par contre la dimension des dents est croissante tout au long de la lame. Résultat : une amorce de coupe facilitée et précise alliée à un rendement surprenant.





     

Remplacer la lame d'une scie Kataba...

 
 

Les scies japonaises Kataba peuvent être équipées d'une lame pour les coupes en travers fil (tronçonnage) ou d'une lame pour les coupes dans le sens du fil (délignage). Les lames sont interchangeables en quelques secondes et peuvent donc être remplacées facilement.






     
Démonter et monter une lame ?
C'est extrêmement simple et rapide !
Commencez par protéger vos doigts car, on l'a vu, les lames japonaises sont très tranchantes ! Entourez la lame d'un chiffon épais et n'hésitez pas non plus à vous munir de gants. Puis tapotez l'extrémité du manche pour débloquer la lame.

     



Pour remonter une lame, insérez-la en la crochetant derrière son axe. Puis tapotez l'extrémité du manche pour la coincer en place
     


Ainsi vous pouvez remplacer une lame "fatiguée" ou passez d'une lame "travers fil" à une lame "sens du fil" en un tour de main !
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé