Rejet du bois sur les toupies

Le rejet du bois est un phénomène extrêmement dangereux qui se produit essentiellement lors de la réalisation de moulures arrêtées ou de travail en avalant.
Le rejet est instantané (de l'ordre de quelques centièmes de secondes) et la pièce est éjectée à plus de 200 km/h.
Le rejet un phénomène qui doit toujours rester présent à l'esprit.

     






Il est responsable de 95 % des accidents graves à la toupie (amputations).
     
Un autre risque est la percussion par la pièce éjectée, d'une personne se trouvant dans la zone de rejet.

Le rejet a été largement détaillé dans le tome 3, "Profiler", de la collection "Bien utiliser sa toupie" de Bruno Meyer.
 


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé