TRAVAIL PAR DESSUS OU PAR DESSOUS

Dans les catalogues de fers, une pièce de bois est souvent présentée en regard du dessin de chaque fer. Cette pièce est le plus souvent la copie conforme du fer complet sur toute sa hauteur. Or à l'utilisation, vous n'utiliserez le plus souvent qu'une partie de fer ou vous la combinerez avec un dessin issu d'un autre fer.

- L'utilisation partielle d'un fer va vous amener à travailler dans certains cas "par-dessus" et dans d'autres cas, "par-dessous". La pièce de bois peut être usinée face en dessous ou en dessus ou bien encore verticalement ou horizontalement.

- Lorsque l'on n'a pas l'habitude de se représenter dans l'espace ce que l'on peut obtenir comme moulure, le mieux est de découper une forme en papier et de la présenter. Il ne faut pas oublier non plus que l'usinage sera le négatif de la forme du fer !

Mieux vaut-il travailler par-dessus ou par-dessous ? Ce point a été largement détaillé dans le tome 3, "Profiler", de de la collection "Bien utiliser sa toupie" de Bruno Meyer. Globalement on peut dire que le travail par-dessous est préférable.
 

Travail par dessous :

 
Permet de monter l'outil le plus bas possible sur l'arbre. Mais vérifiez que votre outil passe bien dans le puits de la toupie. Le travail par-dessous est plus régulier et moins dangereux.

( Le protecteur a été enlevé pour une meilleure clarté du dessin)
     
 

Travail par dessus :

L'outil sera monté plus haut sur l'arbre. Vérifiez en fonction de l'épaisseur de votre bois, de la hauteur de l'arbre et de son débattement que vous pourrez bien usiner à la bonne hauteur. Le travail par-dessus est moins régulier et comporte plus de risques de rejets. Il est par contre mieux adapté aux coupes fauchantes comme les plates bandes.

( Le protecteur a été enlevé pour une meilleure clarté du dessin)
     


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé