Tarauds et filières : utilité et principe

 

À quoi ça sert ?

 
 
Les kits tarauds et filières permettent de réaliser des assemblages vissés, à la manière d'une vis et d'un boulon... mais en bois ! Ces assemblages offrent des possibilités créatrices intéressantes et sont une porte ouverte à la fabrication de tas d'objets décoratifs, fonctionnels, ou plus ludiques tels les jouets.
     

Le principe

 
Nous résumons ici le principe de fonctionnement. À noter : chaque kit est livré avec une notice d'utilisation très complète, élaborée par nos soins.

Deux outils composent chaque kit, le taraud (en deux outils) et la filière :
 


Les deux tarauds (l'un est prévu pour l'amorçage et l'autre pour la finition) servent à usiner la partie femelle de l'assemblage, appelons-la "l'écrou". Ces deux outils sont réalisés en acier au carbone trempé et bruni. Munis, sur leur périphérie, de deux ou quatre goujures, celles-ci agissent alors comme des couteaux qui découpent le filetage.


     

La filière permet, à partir d'un bois cylindrique, de réaliser la partie mâle, c'est à dire la "vis". Réalisée en bois, en deux parties démontables, la filière est munie d'un outil de coupe en V en acier trempé réaffûtable. C'est ce couteau en V qui, à la manière d'un burin de sculpteur, va découper le filetage de la "vis".


     

Quels bois utiliser ?

 
Il est préférable d'utiliser des bois durs présentant un grain serré et avec peu de noeuds comme l'érable, le poirier, le noyer, le buis, l'olivier, etc. Les bois à gros grains comme le chêne peuvent en effet avoir une fâcheuse tendance à éclater lorsque l'on souhaite obtenir un usinage fin (le filetage de petite dimension ne lui convient guère...). La plupart des résineux seront également à proscrire.
 

Comment procéder ?

 
Le taraudage (pour réaliser "l'écrou")
La première étape consiste à percer un trou-pilote (borgne ou débouchant) qui guidera la progression du taraud dans votre bois. Un seul impératif : percer droit ! C'est en effet cette étape qui détermine l'axe de la "vis" en bois qui viendra plus tard s'y loger.
Deux techniques au choix pour tarauder :
 

1 - Le taraudage à l'aide d'une perceuse à colonne : procédé non-indispensable, il vous garantit toutefois d'obtenir un taraudage parfaitement perpendiculaire. Attention : on n'utilise en aucun cas la motorisation de la perceuse, il suffit simplement de faire tourner le mandrin à la main.

     


2 - Le taraudage à la main. Il s'effectue sans problème, l'outil dans une main, le bois dans l'autre. Le taraud d'amorçage vous aide à débuter l'usinage parfaitement dans l'axe du trou-pilote. Puis le taraud de finition achève tranquillement l'opération.

     
Le filetage (pour réaliser la "vis")
Vous devez vous procurer un tourillon de bois (un cylindre) au diamètre adapté (les tourneurs se le fabriqueront eux-même). Puis, après quelques ajustements et réglages de la filière, vous pouvez vous lancer ! Ici aussi, deux techniques :
 


1 - Le bois est maintenu dans un étau : c'est la technique qui vous semblera peut-être la plus confortable. Il suffit alors, en maintenant la filière par ses deux poignées, de la faire tourner autour de votre cylindre de bois.


     


2 - L'usinage à la volée : cette technique permet de mieux "ressentir" la coupe. Vous faites tourner, sans forcer, votre bois dans la filière, le filetage s'opère en douceur...


     

Quel diamètre de vis ?

 
 

Trois kits "tarauds et filières", correspondant à trois diamètres différents sont disponibles : 25,4 - 19 et 12,7 mm. Ces cotes correspondent en fait à des dimensions en pouces, soit respectivement : 1" - 3/4" et 1/2".
     


Ce contenu requiert Macromedia Flash Player version 8 ou supérieur.Get flash player

HM diffusion
0  article(s) pour un total TTC de : 0,00 €
Panier

Paiement sécurisé